Mardi gras - Les origines.

 Mardi Gras est à l'origine une fête païenne romaine célébrant la fin de l'hiver.

Cette fête se déroule chaque année 47 jours avant Pâques.

Mardi Gras clôture la période du Carnaval durant laquelle les festivités vont bon train, et précède ce que l'on appelle le Carême représentant 40 jours de privation alimentaire (viande, beurre et sucre étant interdits).

Carnaval provient du terme italien "Carne Levare" qui signifie "retirer la viande (des repas)", d'où les privations du Carême.

Dans sa forme religieuse, Mardi Gras précède les "Mercredis des cendres", et marque alors l'entrée en Carême représentant les 40 jours du Christ dans le désert.

Aujourd'hui, le jeûne n'est guère pratiqué et se limite essentiellement au Vendredi saint, jour durant lequel les catholiques s'abstiennent de manger de la viande. On a gardé le meilleur (le carnaval) et on a oublié le pire (le carême).

Mardi gras, populairement, est aussi le jour où :

  • on déguste des crêpes, des gaufres et surtout des beignets de carnaval (appelés merveilles vers Bordeaux, beugnots dans les Vosges, rissoles dans le Jura et en Savoie, bugnes en région lyonnaise...)

  • les enfants se déguisent et/ou demandent aux voisins dans les villages des œufs, du sucre, de la farine, etc., pour confectionner des gâteaux ou des crêpes qui sont mangés en fin d'après-midi.