Gueugnon - à la réunion régionale DDEN et à la conférence d'Eddy Khaldi.

L'organisation d'une réunion régionale des DDEN, (Délégués Départementaux de l'Education Nationale) suivie d'une conférence, avait été confiée au secteur de Gueugnon.

Les participants, venus de Saône-et-Loire, de Côte-d'Or, de la Nièvre, du Jura mais aussi de Haute-Savoie, ont été accueillis ce jeudi au Château-d'Aux, dès 9 H. 30 autour d'une petite collation.

Beaucoup ont découvert à cette occasion la brioche aux pralines, spécialité locale, et certains y ont fait honneur.....à plusieurs reprises !

La journée allait se dérouler en plusieurs étapes:

REUNION REGIONALE :

A 10 H., Odette Lepetit, présidente de l'Union DDEN 71, ouvrait les travaux, et après un mot d'accueil de Jeanne Joly, présidente du secteur de Gueugnon, c'est Eddy Khaldi, président national qui lançait un tour de table des délégations.

Il invitait chacun à émettre tout ce qu'il souhaitait évoquer. Les remarques concernèrent de très nombreux sujets comme l'absence de psychologue scolaire, la formation des DDEN, le rôle de médiateur du DDEN, le renouvellement quadriennal, etc..

Dans l'assistance, on notait la présence de Mme Lapalu et Borg, élues de Gueugnon et de Mme Lucenet, ainsi que de Mme Risse, trésorière fédérale des DDEN.

Eddy Khaldi donnait ensuite des informations fédérales, puis on se dirigea vers le restaurant La Pomme d'Amour pour le repas de midi.

L'ECOLE EN MILIEU RURAL:

Vers 14 H. 15, Martine Gaudin, conseillère fédérale et DDEN dans la Nièvre (département rural s'il en est) anima un débat sur le thème "l'école en milieu rural, avec comme base un diaporama.

"on ne dit plus: une école dans ma commune, mais une école pour ma commune". 

Les classes des petits villages disparaissent, les enseignants partent vers les villes. Le temps est donc aux pôles éducatifs. afin de proposer aux élèves une offre éducative de qualité sur tous les territoires de la République, il est indispensable de les adapter aux évolutions démographiques et de développer des projets pédagogiques ambitieux.

Les vidéos permettaient de visites des co-constructions modèles des départements de Bourgogne-Franche-Comté. Ainsi, à Saint-Christophe-en-Brionnais, 5 communes du secteur ont accepté de perdre leur école pour en reconstruire une qui accueillera tous les enfants de ces villages.

En fin d'après-midi, la municipalité de Gueugnon a offert un vin d'honneur aux participants.

CONFERENCE "DE LA NECESSITE DE LA LAÏCITE":

En soirée, à l'espace Arc-en-Ciel, a eu lieu une conférence de Eddy Khaldi, président national des DDEN, spécialiste reconnu dans le domaine de la laïcité. Elle a réuni une quarantaine de personnes.

Eddy Khaldi a parlé de laïcité, concept juridique auquel presque tout le monde se convertit, mais que chacun interprète de façon différente.

La loi de 1905 est l'aboutissement de la laïcisation de notre société. Le conférencier rappelle les articles 1 et 2 de la loi et insiste sur le primat de la liberté de conscience. La loi protège la liberté d'exercice des cultes, mais la foi ne doit pas prétendre faire la loi. La laïcité est anticléricale mais pas antireligieuse. La séparation entre les Eglises et l'Etat est institutionnelle, l'Etat doit rester neutre.

Aujourd'hui, on assiste à des dérives ; l'œcuménisme n'est pas la laïcité. On a instrumentalisé la laïcité à des fins politiques.

Il faut clarifier ce principe universel et constitutionnaliser l'article 1 et l'article 2 de la loi du 9 Décembre 1905 comme l'avait envisagé François Hollande lors de sa campagne présidentielle de 2012.

La laïcité n'est pas une conviction, c'est le droit d'en avoir une.