Gueugnon- rue de la Liberté

16/03/2018

La première photo date sans doute du début des années 50. Si on fait un parallèle entre elle et le cliché pris ces derniers jours, on note bien sûr des modifications mais aussi une certaine continuité.

Comme dans toutes les villes, aujourd'hui, les volets de bois ne sont plus à la mode et tous ont cédé la place à des volets roulants. Les trottoirs ont subi une cure d'amaigrissement, les passages pour piétons zèbrent la chaussée. Un sens unique empêcherait désormais ces cyclistes de remonter la rue.

Par contre l'établissement bancaire (Banque Régionale du Centre) est toujours un établissement bancaire (BNP Paribas), l'hôtel-restaurant (Hôtel du Centre) est toujours un hôtel-restaurant (La Pomme d'Amour) et la rue se poursuit de commerces en commerces. 

C'est en étudiant l'historique de la Banque Régionale du Centre, que nous avons pu dater approximativement l'époque à laquelle la première carte a été éditée par les éditions Combier de Mâcon.

En 1913, 4 banquiers privés de Roanne, Charolles, Digoin et Paray-le-Monial, conscients de l'évolution du monde de l'industrie et convaincus du danger que représentait leur isolement, décidaient de fusionner leurs établissements en un seul établissement régional: la Banque Régionale du Centre était née.

Arriva la Première Guerre Mondiale. Les besoins grandissants en matériel de ce conflit vont profiter aux banques en général.

La région tant agricole que mécanique se couvre d'agences de la BRC (Loire, Rhône, Saône-et-Loire, Allier).

Même 1929 et les crises qui s'en suivront n'entameront pas l'équilibre de ces agences qui connaîtront 42 ans de prospérité.

Après 39-45, l'administrateur, M. Vadon-Hermil, estimera souhaitable l'appui d'un autre organisme bancaire. Ainsi naquirent les accords de coopération (1955) avec la Banque Nationale pour le Commerce et l'Industrie. La photo du haut est peut-être légèrement antérieure à cette dernière décision ?