Essai de toponymie de lieux du Morvan-Val d'Arroux.(3)

LA PETITE VERRIERE

Mêmes remarques que pour la Grande Verrière : C'est un lieu où on fabriquait le verre. Mais est-ce la seule piste ? 

Un chef éduen se nommait Virdumare. Il pilla Nevers après avoir combattu à Gergovie, De plus la racine pré-latine « Wara » avait un rapport avec l'eau.

RECLESNE

On pense à « Reculaine », lieu écarté, fond de vallée.

RIGNY-SUR-ARROUX

Au XI° siècle, le village porte le nom de « Ren », ce mot celte désigne un cours d'eau comme dans Rhin ou Rhône.

ROUSSILLON-EN-MORVAN

La racine « Ross » (roseau) indiquerait un lieu planté de roseaux.

SAINT-AGNAN

Anianus fut évêque d'Orléans.

Durant la Révolution le village devint « Blandemont »

SAINT-DIDIER-SUR-ARROUX

Au XI° siècle, le village apparaît dans un document sous le toponyme de « Carenteias » qui donna ensuite Charency.

Disiderius fut évêque de Langres,

A la Révolution le village pris=t le nom de « Mont-d'Arroux »

SAINT-EUGENE

Saint-Eugène «Eugenius », né à Rome au IIIe siècle,. Après avoir évangélisé l'Espagne,il vint en Gaule et fut victime dans la région de Paris des persécutions anti-chrétiennes de Maximien; décapité, ses restes furent jetés dans le lac d'Enghien. Son corps retrouvé fut déposé à l'abbaye de Saint-Denis, puis transféré à Tolède au XVIe siècle à la demande des Espagnols. Son culte est peu répandu.

Au XI° siècle, le village est apparaît sous le nom de « Santo Ingénius »

SAINT-FORGEOT

Tout d'abord signalé sous le nom de Sinningas, le village devint St-Forgeot au Moyen-Age.

« Ferreolus » Saint-Forgeot, l'évêque de Limoges (variation de Fargeau, dérivé de « ferrum », (fer) surnom expressif devant évoquer la foi du chrétien.)

A la Révolution, le village devint « Ferréol »

SAINT-LEGER-LES-PARAY

Léger, du germain « Leudcari » (Leodegarius) était évêque d'Autun au VII° siècle.

SAINT-LEGER-SOUS-BEUVRAY

«Sant Leodegarius sub Biffratius » Devenu Beuvremont sous la Révolution.

le Beuvray se nomma au fil des siècles, Mons Biffractus, Bibracte, Biberaticum (abreuvoir), Beuvrect (XVIII° siècle)

SAINT-NIZIER-SUR-ARROUX

De Nazarius, abbé de Lérins (V° siècle) « Sant, Nicecius » (XI° siècle).

SAINT-PANTALEON

De Pantaleo, martyr grec en 305, Il était médecin à la cour de l'empereur Maximien, et fort apprécié pour ses connaissances et ses talents. Converti au christianisme, il fut torturé longuement et finit décapité.

SAINT-PRIX

De Praejectus, évêque de Clermont, assassiné en 674. Il est appelé Saint Priest à Clermont et dans le Lyonnais

SAINTE-RADEGONDE

Très anciennement, ce village portait le nom de Chassigny, Un document ancien parle de « Calsingas ». Le village fut changé en Sainte Radegonde à l'occasion de l'apport d'une relique de cette Sainte aux temps des croisades, entre 1906 et 1270.

Pendant la période révolutionnaire, cette commune reprit pour un temps le nom de CHASSIGNY.

SAINT-ROMAIN-SOUS-VERSIGNY

On répertorie pas moins d'une quinzaine de Saint-Romain ! Lequel a donné son nom au village ?

A la Révolution, le village devint Raveau-sur-Carrière,

SAINT-VINCENT-BRAGNY

De Saint-Vincent, diacre espagnol, patron des vignerons.

Bragny peut venir du nom gaulois « brennos », la boue. Ce serait un lieu marécageux.

SOMMANT

Deux hypothèses : « summus » (sommet) ou « summa » (source) qui a donné le nom de la rivière la Somme.

LA TAGNIERE

En bas-latin, « taxo » est le blaireau et « taxonaria » le lieu habité par les blaireaux.

TAVERNAY

Le mot latin « taberna » signifiait la tente, la cabane, la maison du paysan,

«Tabernacus » (XI°) » « Tavernayum (XIV°)

THIL-SUR-ARROUX

Comme pour d'autres communes (Thil en Côte-d'Or, ou dans l'Ain, Til-Châtel), l'origine est certainement le mot latin « Tilius » le tilleul. Mais une racine pré-latine « TIL » (frontière) n'est pas impossible.

TOULON-SUR-ARROUX

De « tolo », l'eau, le village se nomma «Telonno », « Tolon » au XI° siècle. « Tholonius » (XIV°)

Bel-Air-sur-Arroux durant la Révolution,

UCHON

Ce peut être le domaine d'ULPIUS. Cependant, le suffixe « Uks » (comme à Usson dans le Puy-de-Dôme) introduit la notion d'altitude.

UXEAU

le suffixe « Uks » introduit là aussi la notion d'altitude. Uxellu ou Uxellodunum, c'est une hauteur.

VENDENESSE-SUR-ARROUX

La déesse de l'eau était « Vindonissa », Une piste possible. Toutes les communes nommées Vendenesse ou Vandenesse sont situées sur un cours d'eau. Cependant, le mot gaulois « vindo », blanc, peut-être une autre piste.

VOUDENAY

Ce nom est peut-être issu d'un Germain nommé Vuldon.

Au fil des siècles, le village fut tour à tour Vuldonacus (VIII°), Voudey-nacus (XIII°) , Vouldenay (XIV°)