L'Histoire par l'image - Un 9 septembre.

09/09/2019

Les 8, 9 et 10 septembre 1944, la bataille pour la libération d'Autun a fait rage.

Autun était un enjeu stratégique pour les combattants, enjeu politique et militaire.

Après les débarquements de Normandie et de Provence, les divisions allemandes remontaient du Sud-Ouest, mais, prises en étau, Autun constituait le dernier passage pour s'en échapper.

De nombreuses villes de la région venaient d'être libérées et les divers groupes de résistants évoluaient, eux-aussi vers la capitale éduenne. Celle-ci fourmillait de milliers de soldats des dernières unités allemandes battant en retraite.

Le vendredi 8 septembre, sans attendre les armées régulières qui approchaient, les résistants du groupe Valmy attaquaient Autun au petit matin et sous la pluie. L'attaque échoua et les Allemands fusillèrent 25 hommes du bataillon Pietro.

L'après-midi, avec l'arrivée des premiers blindés et de combattants FFI, les combats se poursuivirent jusqu'à la nuit tombée. Profitant de l'obscurité, beaucoup d'occupants purent s'échapper.

Ce qui fait que le samedi 9, les libérateurs pénétrèrent dans la ville.

Le dimanche 10, le Kampfgruppe Bauer, qui s'approchait d'Autun fut durement frappé et se rendit. Ceci marqua la libération définitive de la ville.