Un conte de Noël

23/12/2020

Le chaton de Noël.

C'était la nuit de Noël. 

Epuisé, un petit chaton avait fini par se mettre en boule sur le paillasson pour trouver un peu de chaleur. Malheureusement, une grosse voix hurla : 

- Dégage de là, sale chat ! Et plus vive que ça » 

Le pauvre chaton baissa la tête et s'en alla. Tout transi sur la fine couche de neige, il traversa la grande rue mais personne ne le remarqua. 

Au bout d'un moment, complètement épuisé, il regarda autour de lui. Où trouver refuge ? 

Il avait si froid, si faim ! Endormi, le petit chaton ne prêta pas attention aux bruits des grelots qui tintaient au-dessus de lui. 

Qui avait donc atterri là, au beau milieu de la nuit ? Le Père Noël, bien sûr ! Il descendit de son traineau. 

- Oh! je suis bien ennuyé. Nous voilà à la dernière maison. Je n'ai toujours pas trouvé le cadeau parfait pour la petite fille qui habite ici. Elle s'appelle Marie et elle voudrait un cadeau très spécial... » dit le Père Noël. 

- Atchoum ! » fit le renne en éternuant très fort. 

Le Père Noël sursauta et tourna la tête. 

A ce moment-là, il vit couché dans la neige, le petit chaton tout mouillé et grelotant de froid. Il se baissa et le souleva délicatement. 

- Allons ! dit le Père Noël en l'enroulant dans son écharpe. Tu n'as plus rien à craindre. Tu es sauvé. » 

Le vent se leva de nouveau et fit tomber la liste des prénoms. Le Père Noël n'avait pas fini son travail. 

- Bien sûr ! Le cadeau spécial, c'est toi ! » Sans un bruit, le Père Noël s'approcha du lit où dormait Marie. Il déposa délicatement le petit chaton et disparut. 

Lorsque Marie se réveilla, son regard s'illumina. 

Que tu es joli, que tu es doux ! Je vais t'appeler Pilou ! » 

Un nom ! Voilà bien une chose que notre chaton n'avait jamais eue. Le jour n'était pas encore levé mais dans ce lit bien douillet dormait une fillette heureuse et un chaton comblé.