Un 7 octobre à Autun.

07/10/2018

Décès du chanoine Jean Merle (1956)

Né à Montceau-les-Mines le 10 octobre 1885, dans le quartier de Bel-Air, Jean Merle était le fils de Claudien Merle et de Marie Merle.

Elève du séminaire d'Autun, il est incorporé au 56° Régiment d'Infanterie, comme engagé volontaire, le 28 octobre 1904.

Licencié ès-lettres en octobre 1906, il enseigne au grand séminaire d'Autun puis devient aumônier des écoles du Creusot en 1912.

En 1913, c'est à Fley-Rimont qu'il enseigne, mais il est rappelé sous les drapeaux dès le 9 août 1914.

Infirmier militaire, caporal brancardier au 13° bataillon de chasseurs, il reçoit la Croix de Guerre en novembre 1918.

Professeur au séminaire supérieur de Rimont de 1923 à 1948, chanoine titulaire de la basilique-cathédrale d'Autun, aumônier du pensionnat du Saint-Sacrement d'Autun, il avait été victime d'un grave accident de voiture en octobre 1935, près du Creusot. L'abbé Guttin d'Athié et l'abbé Richon de Vermenton furent également sérieusement atteints°.

Il décède le 7 octobre 1956 à Autun.