Un 27 juin à Arnay-le-Duc

27/06/2018

Première bataille du futur Henri IV (1570):

4 000 protestants commandés pas Gaspard II de Coligny venaient de piller Saint-Etienne. Remontant du Sud de la France, cette troupe avait fait boule de neige tout au long du parcours.

Le but de l'Amiral de Coligny: avancer sur Paris. C'est ainsi que le 27 juin 1570, ces combattants se retrouvèrent face à 12 000 hommes commandés par le maréchal Artus de Cossé-Brissac, arrivant de Decize, par Autun, pour stopper leur avancée. Ces derniers possédaient une forte artillerie alors que les protestants ne comptaient que sur leurs arquebusiers.

En fait, pour les deux leaders, il s'agissait, comme on dit à la belote, d'une belle. Cossé-Brissac avait perdu à Châteaulin en 1562 et Coligny s'était incliné en 1569 à Moncontour.

Ce 27 juin, le combat eut lieu au pied de la chapelle de Contaut près d'Arnay. Ce fut la première bataille à laquelle participa le jeune Henri de Navarre (16 ans), le futur roi de France Henri IV. Il commandait la "Garde de Navarre" et se montra déjà un excellent d'hommes.

Le combat se termina par la victoire des protestants. 

L'Amiral de Coligny conduisit alors ses troupes à La Charité-sur-Loire afin de ravitailler en armes et en vivres.

C'est alors que Paris se sentit vraiment menacé, ce qui entraîna les accords de paix de Saint-Germain, le 8 août 1570.

Jusqu'à la révocation de l'Edit de Nantes, Arnay-le-Duc demeura une place forte du protestantisme et la bataille y est commémorée chaque année.