Rallye de la Châtaigne - Derniers échos d'un magnifique rallye.

24/08/2020

Record

Avec pas moins de 250 partants, soit 56 en VHC, 171 Moderne et 23 en VHRS, l'épreuve de l'ASA Morvan a établit un record de participation pour un rallye de la Coupe de France.

 Ce qui a obligé les organisateurs à prendre des mesures exceptionnelles comme le déplacement du parc fermé au stade du Théâtre romain, ce qui a été très bien compris et accepté de la part des concurrents. 250 voitures face aux gradins, ça valait bien une photo pour immortaliser cet événement.

Du haut niveau

Alors que l'on pouvait émettre quelques craintes par rapport à la capacité de l'ASA Morvan à mener à bien une organisation aussi importante, force est de reconnaître que Raphaël Diard, Jean-Christophe Chaffiotte, Gérard Plisson et leur formidable équipe, ont signé une prestation absolument remarquable, digne d'un niveau de championnat de France 2e division. Dimanche soir, à l'heure d'un premier bilan leur satisfaction était légitime. « Vous pouvez souligner le travail considérable de Jean-Christophe et Gérard », nous confiait le président heureux de pouvoir compter sur autant de compétence et d'investissement.

Impressionnés

Dimanche matin, Rémi Rebeyrotte, député, Vincent Chauvet, maire d'Autun et son adjoint aux sports, Eric Marchand et plusieurs autres personnalités sont venus faire un tour sur le rallye. Sous la conduite du président Diard et de Bernard Demeuzois président de la ligue BFC et de la Commission des rallyes à la Fédération, ils ont d'abord été au stade du Théâtre romain qui s'est révélé très fonctionnel puis sur le parc d'assistance et pour finir, à la Direction de Course. Le Directeur de Course Gérard Plisson, qui soit dit en passant fêtait son 300e rallye comme Officiel, leur a présenté son équipe et les fonctions de chacun. C'est le système Tracking inventé par un ancien Champion de France des rallyes, Jean-Pierre Ballet d'Aix en Provence, qui les a le plus intéressé et impressionné. Chaque voiture est équipée d'un boîtier électronique relié à un satellite et un ordinateur. En temps réel il est ainsi possible de connaître à chaque instant et au mètre près, la position d'une voiture en épreuve spéciale. En cas de pépin c'est un instrument majeur de sécurité qui permet de déclencher l'intervention et de résoudre le problème en moins de deux minutes comme ce fut le cas pendant la présentation.

Public

Les spectateurs étaient en nombre dans les endroits stratégiques des épreuves spéciales comme au col du Crapissot et vers Ez Pré au dessus de Cussy en Morvan ou encore dans le village de Savilly. Mais comme il y a beaucoup de place, nous n'avons pas remarqué de concentration de spectateurs comme on peut en voir sur les plages, au Puy du Fou ou encore dans les raves party ou sur les Champs Elysées.

Chapeau

L'ASA Morvan n'est pas seulement une équipe d'organisateurs, c'est aussi un groupe compétition de valeur. Il y avait 23 équipages Morvan au départ. Le meilleurs résultat est à mettre au crédit de Benoit Chavet-Pascal Boyer qui se classent 2e scratch en VHC derrière l'intouchable vainqueur Alain Oreille. La BMW M3 du Team Vaison Sport a tourné comme un horloge et il fallait voir la joie et la fierté de Benoît d'avoir réalisé une aussi grosse performance. Pour la seconde année consécutive, Stéphane Godest co piloté par son jeune fils Mathéo enlève le Groupe N (voitures de série) au volant de sa Megane RS et en se classant 29e scratch. Il a mené de bout en bout. Olivier Delaporte -Olivier Giroud amènent leur Clio RS à la 32e place et la première de classe . Mention bien aussi à Philippe Kazmierski, Baptiste Fournet, Emmanuel Melocco, Yann Melocco, Axel Delaporte et Pascal Lagond qui rejoignent l'arrivée en position tout à fait honorable. En VHC Jean-Jacques Julien place sa Ford Escort en 11e position alors qu'en VHRS, Jérémy Etourneau se montre le meilleur morvandiau à la 12e place.

Une histoire de couple

Le fait est assez rare pour qu'il mérite d'être signalé ; les vainqueurs dans les trois disciplines sont des couples : Pierre et Martine Roché (ASA Berry) victorieux en Moderne avec la Citroën C3-R5 (numéro 4), Alain et Sylvie Oreillle (ASA Istres) premiers en VHC avec la Porsche (No 202) et Christophe et Anne Baillet (ASA Lorraine) premiers en VHRS (Porsche no 305).

Presse

Le bureau Presse a enregistré 55 demandes d'accréditation de journalistes, photographes et vidéastes. C'est une des preuves de l'importance du rallye car d'habitude il y en a une vingtaine. La Presse spécialisée était largement représentée. Sur les réseaux sociaux, on ne comptait plus les films publiés dés la première étape du samedi.

J.M