Poème

26/02/2018

Le papillon

Tu m'as trouvé petite chenille,

Un cœur timide sous mes guenilles,

Et m'as offert la protection,

Sous laquelle j'ai fais mon cocon.


À force de temps et de patience,

D'amour, de joie et d'innocence,

J'ai grandi dans ma chrysalide,

Sachant que tu serais mon guide.


Puis un matin, avant l'hiver,

Je m'étais trompée de saison,

Je t'ai baigné de ma lumière

J'étais devenue papillon.


Ton regard parsemé de vert

S'est éclairé de mille feux,

Comme si c'était une première,

Tu découvrais en toi le feu.


Tu m'as trouvé petite chenille,

Un cœur timide sous mes guenilles,

Tu m'as aimé et fais de moi

Le beau papillon que voilà...


Marie. K