Le match du jour: Bois-du-Verne vs Neuvy-Granchamp.

25/02/2018

Une victoire méritée:

Ce dimanche, l'équipe fanion de l'Avenir Sportif Neuvyssois se déplaçait à Montceau pour affronter le Bois-du-Verne, sur la pelouse du stade du Pouloux.

Les Bleus se présentaient privés de 3 de leurs titulaires: un absent et deux blessés (qui avaient tenu à faire le déplacement).

Sur un terrain sec mais bosselé par les intempéries, Les Montcelliens investissaient dès le coup d'envoi le camp de Neuvy. Mais les Neuvyssois prenaient peu à peu leurs marques avec une série de trois corners.

Le Bois du Verne perdait dès la 18° minute un de ses arrières sur blessure.

Il fallut attendre la 23° minute pour que l'ASN soit récompensée de ses efforts. Sur une frappe de Tanguy Desbrosses, le gardien de but adverse se couchait sur la trajectoire du ballon, mais été trompé par un rebond. 1 à 0 pour Neuvy.

Dans cette rencontre, le vent puissant, latéral et tourbillonnant, perturbera énormément les relances qui se concluront par un nombre incalculable de sorties en touche.

En défense, les Bleus tenaient bon, à l'image de Loïk Duchamp, intraitable dans la surface et avec une inlassable activité du capitaine Alexandre Saunier.

A la reprise, Thomas Biberon remplaçait Flavien Marquet. Le scénario était le même qu'à l'entame de la première mi-temps. Les Montcelliens se ruaient à l'assaut des buts adverses et suite à un corner, le vent sembla pousser le ballon dans la lucarne de Kenny Provost avant que ce dernier ne le capte. Les joueurs du Bois-du-Verne réclamèrent le but, mais l'arbitre, bien placé le refusa.

Le match baissait d'intensité mais un nouveau coup de pied arrêté des locaux s'écrasa sur le montant gauche des buts neuvyssois.

A l'heure de jeu, Benjamin Goby entrait à la place d' Antoine Tissier. Kenny Provost réalisa un magnifique arrêt qui prenait le chemin des cages. 

Benoît Angel remplaçait Julien Frisot, puis Flavien Marquet faisait son retour à la place de Steve Ballaire.

Neuvy tenait bon face aux coups de boutoir des rouges. Mais alors que le coach neuvyssois pensait avoir effectué son dernier changement en faisant sortir Bastien Journet, celui-ci devait retourner sur le terrain suite à une blessure au genou, lors d'un choc, du capitaine Alexandre Saunier.

A la dernière minute du temps réglementaire, Kenny Provost écarta encore le danger d'une claquette. L'arbitre ajouta 4 minutes d'arrêts de jeu, puis il renvoya des deux équipes aux vestiaires, au grand soulagement des Neuvyssois.

A signaler l'arbitrage de bonne qualité de M. Ibrahim Aydogdu (Digoin) favorisé par le bon état d'esprit des deux formations.