Le loup, présent dans le Morvan.

18/05/2019

La préfecture communique:

 D'après la préfecture de Saône-et-Loire, un loup a été officiellement reconnu dans le département, par les services de l'Etat.

Elle a communiqué vendredi soir un cliché d'un loup pris à Barnay, alors qu'il revenait sûrement consommer ses proies tuées la veille, le 9 mai.

La préfecture indique : "Le 9 mai, trois ovins morts (un bélier, un agneau et une brebis) et cinq brebis blessées ont été découverts par leur propriétaire à Barnay, au nord d'Autun en Saône-et-Loire, en limite de la Côte-d'Or. Cette situation a fait l'objet d'un constat par l'Office National de la chasse et de la Faune sauvage (ONCFS), en lien avec la Direction départementale des territoires (DDT) de Saône-et-Loire.

Les éléments du constat établi par les agents spécialisés de l'ONCFS, ainsi que les images qu'ils ont recueillies après la pose d'un piège photographique le jour-même dès le signalement effectué, conduisent à retenir l'hypothèse de la responsabilité d'un loup dans ce cas".

Plusieurs attaques de troupeaux ces 5 ou 6 dernières années avaient déjà jeté la suspicion de la présence d'un loup dans le Morvan, sans jamais être confirmée par les agents de l'Office national de chasse et de la faune sauvage.

Chissey-en-Morvan, en 2013, Lucenay-l'Evêque en 2014, Anost, toujours en 2014... les témoignages troublants s'additionnaient, et les indices consignés dans les constats de dommages par les services de l'Etat, même s'ils n'étaient pas complètement probants (il manquait les images), ont provoqué la création d'une "Cellule départementale de veille et de suivi du loup", en préfecture, en 2015.