Le 9 mai 1987 - jumelage Gerolstein - Digoin.

09/05/2018

C'est l'implantation de la cité scolaire en 1970 qui est à l'origine du jumelage de Digoin avec Gerolstein, ville d'eaux de l'Eifel en Rhénanie-Palatinat, commune forte de 7500 habitants.

Professeur d'allemand dans l'établissement, Monsieur Roland DESMONET, recherchait rapidement une ville allemande susceptible d'offrir des échanges scolaires dans le but d'une meilleure assimilation de la langue allemande par les élèves.
En 1983, c'est le premier échange avec le Gymnasium Saint-Mathias de Gerolstein : 55 lycéens allemands à Digoin, en mars, pour 6 jours, puis 51 Digoinais à Gerolstein, en mai.

Dès le 12 janvier 1984, l'appariement entre les deux établissements scolaires est officiellement homologué au Ministère de l'Education Nationale à Paris. Chaque année, très régulièrement, les échanges se poursuivent sur le même double rythme d'une cinquantaine d'élèves par voyage.
Débute alors la période des « fiançailles » qui s'étalera sur 3 années avant la signature définitive de contrat de « mariage » entre les deux villes : le 9 mai 1987 à Gerolstein et le 5 septembre 1987 à Digoin, paraphé par M. GEISER puis Mme EIDEN, bourgmestres, et par M. Michel LACROIX, Maire.

Entre ces deux actes naît le Comité de Jumelage de Digoin le 24 juin 1987.
Depuis, les échanges se sont intensifiés : scolaires, B.T.S., étudiants, apprentis, professionnels, commerçants, familles, particuliers, sociétés sportives, musicales et culturelles, élus, etc.

Avec l'appui moral et financier des différentes municipalités qui se sont succèdées de part et d'autre sous la houlette de Mme EIDEN, de MM. GEISER, LINNERTH, RODERMANN, SCHWARTZ et MAY pour Gerolstein, MM. LACROIX, BOSSU, CASTAGNA puis GENET pour Digoin.

Des rencontres de hand-ball, la fête de l'automne en Allemagne, le défilé du trentenaire l'an passé, des expositions, l'inauguration du Square Gerolstein, furent autant d'occasions de renforcer cet engagement mutuel entre les deux villes.

Gerostein est également jumelée avec la commune hollandaise de Gilze en Rijen.

Avec les 1000 élèves de la cité scolaire ligérienne et les individuels, ce sont plus de 1 200 Digoinais qui ont ainsi découvert et apprécié Gerolstein et l'accueil inégalable de sa municipalité et de ses habitants.