Gueugnon - Centre de secours - Passage de relais.

16/01/2019

Didier Paillard, chef de centre a passé le relais au lieutenant Jimmy Revillier, 

L'histoire d'un centre de secours est écrite par les hommes et les femmes qui le composent. 

Jeudi 10 janvier, au centre de secours Frédéric Jacob à Gueugnon, Didier Paillard, chef de centre a passé le relais au lieutenant Jimmy Revillier, après un peu plus de 7 ans de commandement. 

« C'est une page qui se tourne mais le livre reste ouvert et l'histoire continue avec la nouvelle génération. » explique simplement et avec philosophie Didier Paillard. 

Devant une assemblée disciplinée et silencieuse s'est déroulée une cérémonie solennelle où les deux hommes ont procédé, dans les règles de l'art, à la passation de pouvoir.

Basé sur le volontariat comme plus des trois-quarts des sapeurs pompiers de France, leur engagement citoyen est exemplaire. « Conjuguant cet engagement citoyen avec leur activité professionnelle ou leurs études, ils constituent la principale ressource permettant aux secours de porter assistance à la population. » insiste la sous-préfète, Hélène Géronimi. Tous deux sont en effet, employés à la mairie de Gueugnon et sont, grâce à un accord avec la mairie qui dure depuis de nombreuses années, mis à disposition de la caserne.

Corps et âmes au service des autres, leur personnalité est différente mais leurs valeurs sont identiques

Incorporé à la caserne de Gueugnon, anciennement place de l'église, le 1er septembre 1983, Didier Paillard était loin de se douter qu'à son tour il serait chef de centre. C'est avec beaucoup d'émotion et avec la rigueur qui le caractérise, qu'il a retracé toutes ces années passées au service des autres avec une pensée toute particulière pour ses deux prédécesseurs Frédéric Jacob et Jean-Pierre Bouiller. 

« Je suis rentré aux sapeurs pompiers parce que j'aimais aider mon prochain. » explique-t-il et nul doute sur ses convictions. 

« Loyal et sans faille, c'est un homme de valeur, un sportif accompli aux qualités reconnues de tous » comme le décrit le colonel Pierre Pierri, directeur du SDIS71. Désormais, il assurera une fonction de commandant honoraire, poursuivant son activité professionnelle au sein de la municipalité, en plus de sa fonction d'apiculteur plus récente. Il continuera à s'investir au refuge fourrière pour le bien-être des animaux, une de ses grandes passions avec le sport.

Jimmy Revillier, son successeur

« L'arrivée à la tête de ce centre de secours de Jimmy Revillier, fils d'une lignée de sapeurs pompiers volontaires de Gueugnon est aussi une grande émotion » souligne Dominique Lotte, maire de Gueugnon. 

Sapeur pompier depuis 1998, Jimmy Revillier a déjà montré à plusieurs reprises son investissement sans faille au sein du centre de secours et auprès des jeunes qu'il forme. 

Chacun l'a encouragé dans la prise de ses nouvelles fonctions sans nul doute sur ses capacités. « Je sais que vous serez à la hauteur de vos engagements, l'estime de la population et des élus vous est acquise grâce à vos qualités et vos compétences professionnelles. » l'encourage la sous-préfète Hélène Geronimi. 

« Je suis en confiance ; cette maison est très bien tenue et elle continuera de l'être.» complète André Acary, président du Conseil Départemental. C'est ainsi que le centre de secours poursuivra sa route avec à son commandement Jimmy Revillier.