Frelon asiatique - le département s'engage.

26/12/2018

En Saône-et-Loire, le frelon asiatique progresse et envahit nos territoires.

Si en 2016, on ne signalait que 2 ou 3 nids dans le département, en 2018, les membres du Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles (GDSA) en ont repéré une cinquantaine. Et cela pourrait ce compter par centaines pour l'année qui arrive.

Rappelons-nous qu'en août dernier, on en découvrait plusieurs colonies en Mâconnais et Clunisois.

Le 6 septembre, un énorme nid était signalé au Creusot.

Le 9 septembre à Saint-Igny-de-Roche également.

Le 22 septembre, plusieurs personnes avaient été piquées et transportées à l'hôpital, lors de la destruction d'un nid, par les sapeurs-pompiers, à La Motte-Saint-Jean.

Mais le frelon asiatique ne fait pas que piquer les humains. Les ruchers en sont victimes. Ce phénomène participe à la disparition de ruchers et à l'affaiblissement des colonies d'abeilles. Un frelon peut dévorer entre 30 et 40 abeilles par jour.

Malgré des réglementations nationales et européennes, à ce stade, aucune stratégie collective de prévention, de surveillance et de lutte contre le frelon asiatique a été reconnue efficace pour répondre à l'objectif de réduction de l'impact du frelon sur les colonies d'abeilles.   

Compte tenu de l'importance du rôle des abeilles sur la pollinisation des végétaux et par conséquent du maintien de la biodiversité, le Département de Saône-et-Loire a décidé de soutenir le GDSA, à hauteur de 15.000 € pour l'aider à limiter la progression de cette espèce invasive sur le territoire.