Un 3 juillet:

03/07/2017

Naissance de Jean-Fleury Hainglaise. (1844)

Né le 3 juillet 1844 à Toulon-sur-Arroux, Jean-Fleury Hainglaise est peu connu dans notre région. Pourtant, il fut l'un des meilleurs sculpteurs de la fin du XIXème siècle et du début du XXème. Son oeuvre la plus souvent référenciée est "Chloé de la fontaine des nymphes - 1883" 

Fils de Georges Isidore Hainglaise, chapelier et de Gabrielle Drure, ménagère, il expose ses premières oeuvres dès sa vingtième année.

Il habite alors avec ses parents à Bourbon-Lancy. En 1866, on rencontre son nom dans un compte rendu des débats du Conseil Général de Saône-et-Loire. Alors qu'il avait déposé un dossier dans le cadre des "primes d'encouragements aux jeunes artistes", celui-ci est rejeté. Pourtant trois autres jeunes sculpteurs obtiennent cette aide financière, dont un pour la sixième année consécutive ! Le rapporteur de la décision déclare: "Monsieur Hainglaise a effectivement présenté une oeuvre remarquée à l'exposition récemment, mais nous devons refuser sa demande à cause de l'insuffisance des ressourses départementales...."

(Acte de naissance inscrit au registre des naissances de Toulon-sur-Arroux (1844).

Elève de Cavelier, professeur des Beaux-Arts de Paris, et de Prauha, il se fait peu à peu un nom dans le monde des arts.

Parmi de nombreuses oeuvres, citons:

- "Enfant" (buste de plâtre),

- "Allégorie de l'eau - Femme nue au drapé (marbre blanc) - notre photo d'introduction.

- "Profil de femme" (médaillon de terre cuite),

- "Médaille du concours international de gymnastique de Mâcon (1898), photo ci-après,

- "Corvisart" (buste de marbre du médecin personnel de Napoléon),

- "Statuette de la Musique" (exposition des Beaux-Arts de Mâcon 1903).


Comme on peut le constater, J-F. Hainglaise a touché à toutes les facettes de la sculpture. Il fut sociétaire des Artistes Français dès 1893 et on lui confia même un projet de statue monumentale de Lamartine; mais celui-ci ne vit pas le jour.