Un 8 janvier à Autun

08/01/2018

Martyr de Saint Egemone (374)

8 janvier 374 ! Voilà une date bien précise pour un événement et un personnage dont on ne sait pratiquement rien.

Egemone (ou Egemonius) devint évêque d'Autun en 355, succédant à Saint Cassien, lui même martyrisé le 5 août 355.

Il restera plus de 18 ans à la tête de l'évêché et sera remplacé par Saint Simplice.

Malgré des recherches poussées, nous ne savons ni où il est né, ni qui l'a supplicié, ni pourquoi, ni comment. Nous savons simplement qu'il a été inhumé à Autun.

Soldats romain, barbares ou encore habitants de la cité éduenne auraient pu commettre cet acte. En effet, en ce début d'ère chrétienne, le paganisme était encore bien implanté dans le Morvan. On y célébrait entre autres, le culte de Cybèle, déesse phrygienne de la Terre, qu'on implorait afin que les récoltes soient bonnes.

On plaçait sa statue sur un char à boeufs et tout le village partait en procession autour des champs. On raconte que plusieurs chrétiens, dont Saint-Symphoriens (décapité), avaient été massacrés par la population pour avoir refusé de se plier à ce rituel, quelques décénies auparavant .

Peut-être Egimone a-t-il interdit un de ces agissements païens ? C'est une piste. Et si vous en savez plus, n'hésitez pas !