Un 5 octobre à Arnay-le-Duc

05/10/2017

Naissance d'Albert Albrier (1846)

Albert Albrier est né le 5 octobre 1846 à Arnay-le-Duc. Son père Jacques était issu d'une famille de Tarentaise (Savoie).

 Albert Albrier se passionne pour l'histoire de sa province dès son plus jeune âge. Il étudie la paléographie et fonde en 1868 un périodique intitulé La Bourgogne, consacrée à l'histoire, la littérature et aux arts de la région, qui ne devait pas survivre à la guerre de 1870.

Mais c'est surtout la Savoie qui représente la majeure partie de ses puplications et travaux de recherches.

Correspondant de plusieurs sociétés savantes, il publie de nombreux travaux d'histoire, de paléontologie et de généalogie ; certains restèrent inachevés du fait de sa mort en 1878, à Mont-Saint-Jean (21). Il n'avait que 32 ans.

On lui doit, entre autres, une étude sur les maires de la ville d'Arnay-le-Duc (1868) et une biographie d'Henry Testot-Ferry en 1870. Mais aussi:

- Recherches généalogiques sur la famille Chevignard (1967)

- Le Colonel Baron Martenot de Cordoux (1867)

- La noblesse Savoisienne aux États de Bourgogne,

- Les anoblis de Bresse, Bugey et des Pays de Gex et de Valmorey, sous les princes de Savoie (1870)

- Les naturalisés de Savoie en Bourgogne 1508-1769 (1872)

- La famille Varenne de Fenelle (1872)

- Les anoblis de l'Ain 1408-1829 (1873)

- La famille Daubenton (1874)

- La famille de Brosses (1875)

- Le Baron Puton (1876)

- Les naturalisés de Savoie en Bourgogne 1814-1848 (1878).


Il fut membre de la société Eduenne des sciences, arts et belles lettres d'Autun.