Un 3 novembre à Autun.

03/11/2017

Décès de Marcel Barbotte (1998)

Né à Châtillon-en-Bazois, le 8 août 1903, Marcel Barbotte débuta dans le journalisme et se déplaça beaucoup. Il habita tour à tour à Verdun, Strasbourg, Nancy (où il créa l'agence régionale de l'Est Républicain". Puis il connut Paris, Dijon, Alger. Il travailla pour le Journal Détective. Ayant poursuivit sa carrière sous l'occupation, il dut quitter la métropole pour l'Algérie, puis le Maroc.

Mais ce fut un amoureux du Morvan. Sa carrière terminée, il rejoignit Autun et fut président du Syndicat d'initiative. Bien que retraité, il continua à écrire pour le Progrès de Côte-d'Or,....

Il écrivit des romans et des nouvelles. Membre de l'Accadémie du Morvan, il fut partie de l'équipe fondatrice du Prix Littéraire du Morvan.

Il reçut le titre de Chevalier des Arts et Lettres.

Il est décédé à Autun, le 3 novembre 1998.

Ses principaux ouvrages:

  • - L'Émancipée, roman, (1931)
  • - Le Procès de Jérôme T..., le tueur de fous, reportage pour le journal Détective, en qualité d'envoyé spécial, novembre (1932)
  • - Pascaline, roman (1943)
  • - « Jacques Thévenet, illustrateur et peintre du Morvan », in Vivre en Bourgogne et Vents du Morvan (1978)
  • - Les Balcons du ciel, images et souvenirs d'un Morvan familier, (1980)
  • - Piron qui ne fut rien, biographie, (1984)
  • - Les Montagnes bleues.