Un 28 juillet

28/07/2017

Naissance de Georges Riguet à Uxeau:

Georges Riguet est un écrivain régionaliste français, poète et auteur pour la jeunesse, né le 28 juillet 1904 à Uxeau et mort au Creusot en avril 1998.

Il est auteur de contes, de chansons, de récits, de livres de lectures scolaires, et a rédigé un grand nombre d'articles pour les journaux et revues de Saône-et-Loire et du Morvan. Il fait également partie des tout premiers membres de l'Académie du Morvan lors de sa fondation en 1967.

Un prix de poésie porte son nom.

Georges Riguet passe son enfance à Uxeau son village natal et à Autun où son père est instituteur jusqu'en 1913. Il fréquente ensuite le cours complémentaire du Creusot puis l'école normale de Mâcon entre 1920 et 1923.

Devenu instituteur à son tour, il est affecté à Rully, puis fait son service militaire en Afrique du Nord. Il est ensuite nommé instituteur au Creusot en 1926, puis assure des fonctions de direction grâce auxquelles, il est distingué officier des Palmes académiques.

Il est encouragé à écrire par le poète Gustave Gasser et l'écrivain Paul Cazin.

  • Parmi ses œuvres, notons :

  • « Le Creusot, Cité calomniée » « Contes de l'Afrique du Nord » « Contes de mon village» « L'Écharpe d'iris, Paris » (Florilège du Grand Prix de Poésie de la Jeunesse)

  • « Gens de Bourgogne » « Contes morvandiaux » « L'Écureuil rouge » (Prix Charles Vildrac 1947) « Les Chansons de l'Ouche-Fontaine »(Prix Maurice Rollinat 1948)

À la suite de sa mort, le « prix de poésie Georges Riguet » est créé en 1999 pour honorer l'écrivain. Il est ouvert à tous les poètes d'expression française et est remis chaque année au château de la Verrerie du Creusot

Le samedi 26 juin 2004, la Municipalité d'Uxeau a honoré le poète en dévoilant une plaque portant son nom sur le mur de l'école de son enfance.

Après le discours de Monsieur le Maire, de jeunes élèves ont récité l'une des Chansons de l'Ouche-Fontaine, puis des Membres du jury du Prix Georges Riguet ont lu le poème consacré au "Pays d'où je viens", suivi d'une étude sur les souvenirs d'Uxeau de Georges Riguet.