Un 26 janvier

26/01/2018

Ephéméride

Le 26 janvier 1806, décès de François de Fontanges:

Né à Gannat, le 8 mars 1744, il fut tour à tour évêque de Nancy (1783), de Bourges (1787), de Toulouse (1788). Député du clergé en 1789, il s'exila en Suisse, puis en Italie et en Grande-Bretagne. En 1802, il fut nommé Archevêque d'Autun.

Le 26 janvier 1911, naissance de Jean Garnier à Saint-Eugène:

Jean Garnier sera maire du Creusot de 1947, jusqu'à sa mort le 27 août 1966.

Il fut également député de Saône-et-Loire de novembre 1958 à octobre 1962. Il appartenait à l' UNR, parti créé pour soutenir l'action du Général De Gaulle récemment élu à la présidence de la République.

Un stade du Creusot porte son nom.

Le 26 janvier 1939, gala de l'Aero-Club du Morvan :

L'aero-club du Morvan organise une grande soirée de gala à 20H. 30 aux Variétés-Cinéma.

Sous la présidence de Monsieur le Duc de Magenta, président du club, et de Monsieur D'Estailleur Chantereine, président des Aero-clubs d'outre mer et vice -président de la Fédération Aéronautique de France, ce dernier présentera et commentera le film qui retrace son raid, première liaison aérienne entre la France et les Indes-Françaises.

Puis, les invités verront le film documentaire sur la navigation aérienne.

Et enfin, on verra le grand film de Raymond Bernard, sorti en 1936, « Anne-Marie » avec Annabella, Pierre Richard-Wilm et Jean Murat.

L'histoire : Anne-Marie, une jeune femme ingénieur dans un bureau d'études de l'aviation civile, est apostrophée par quatre pilotes, car jugée responsable d'un défaut technique de leur modèle d'appareil. Elle leur déclare alors ne pas connaître les aspects pratiques et que son rêve est d'apprendre à voler. Les quatre hommes et deux autres décident de se relayer pour lui donner des leçons de pilotage. Ils sont un peu amoureux d'elle, mais en retour, Anne-Marie a un faible pour le côté "lunaire" et maladroit de 'l'inventeur' qui conçoit des objets inutiles et ne fonctionnant pas le plus souvent... Scénario d'Antoine de Saint-Exupéry.

A l'entracte du gala, une tombola a permis aux heureux gagnats de repartir avec des maquettes de l'avion « Rafale ».

NDLR : Philippe d'Estailleur-Chantereine, Passionné d'aéronautique, il effectue en 1931 le premier tour de l'Afrique avec un Farman F 197 baptisé « Paris ».

En 1932, il réalise une traversée d'est en ouest de l'Afrique (de Djibouti à Dakar). Le pilote est Aimé Freton.

De 1934 à 1940, il est vice-président de la Fédération aéronautique de France. En 1936, avec le Paris, il part pour les Indes. Ce périple donnera lieu en 1938 à « 25 000 kilomètres au-dessus de l'Asie » écrit avec Max Richou qui participait au voyage.

En 1946, il est nommé vice-président de la Compagnie des messageries aériennes. En 1949, il devient président de la Société africaine d'études aéronautiques. En 1953, il crée la Société d'études et d'exploitation pour l'assainissement des Territoires d'Outre-mer, et en 1954 préside la Société d'entreprise et de matériel aéronautiques. Le 22 janvier 1954, il est élu membre de l'Académie des sciences d'outre-mer, avant d'en devenir président.