Un 26 février à Gueugnon

26/02/2018

Décès de Pierre Joseph Campionnet (1880)

Pierre Joseph Campionnet est issu d'une famille de cultivateurs de Franche- Comté ? Ouvrier d'une fonderie au Verdat, et alors que celle-ci court à la faillite, il propose aux actionnaires des solutions pour redresser la situation. Il en est nommé gérant en 1837.

Il devint plus tard conseiller général. Mais voulant agrandir la surface de l'usine, il se heurte au refus du propriétaire des lieux

Il débarque donc à Gueugnon en 1849. Très prudent, il augmenta la puissance de l'usine petit à petit tout en la modernisant.

Il fit sa fortune et celle de Gueugnon en produisant essentiellement du fer blanc dans l'atelier d'étamerie,

Pierre Joseph Campionnet décéda à Gueugnon le 26 février 1888. L'usine, qui occupait 80 salariés à son arrivée, en comptait à sa mort 600 sur les 4 000 habitants de la ville.

En 1878, Pierre Joseph avait passé la main à son fils Louis François.

Le 29 juin 1890 la société et l'usine lui rendirent un hommage posthume en inaugurant son buste à l'entrée des forges.