Un 26 décembre à Dracy-Saint-Loup

26/12/2017

Naissance de Marius Canard (1888)

Marius Canard est né le 26 décembre 1888 à Dracy-Saint-Loup, fils de l'insituteur du village, Jules Canard et de Marie-Antoinette Flèche. Excellent élève du Collège Bonaparte d'Autun, il entre à la faculté de lettres de l'université de Lyon et étudie l'arabe, le turc, les langues perses, et parle aussi l'anglais et l'allemand.

Etant étudiant, il fut longtemps sursitaire et en 1914, alors qu'il a 26 ans et qu'il vient d'obtenir un poste d'enseignant au lycée de Toulon-sur-Mer, la Première Guerre Mondiale le rattrape. Il est intégré au 16° Régiment de chasseurs à cheval. D'abord cantonné à Beaune, il rejoint ensuite les tranchées.

Remarqué pour sa bravoure, il recevra la Croix de Guerre et terminera lieutenant en 1920.

Après un séjour au Maroc pour perfectionner son arabe, il enseignera au lycée du Parc à Lyon. Il étudie aussi le sanskrit et l'arménien.

En 1926, on le retrouve à l'école des langues orientales de Paris puis au lycée de Tunis et enfin à l'université d'Alger où il enseignera durant 44 ans.

Marius Canard fonde avec son ami Georges Marçais l'Institut d'Etudes Orientales.

En 1961, il se retire à Paris où il décédera en septembre 1982.

Il est mondialement reconnu pour ses publications sur l'histoire de la dynastie des Hamdanides (chiites régnant de l'Irak à la Syrie), sur le califat Fatimide d'Afrique du Nord, et par de nombreux autres écrits.