Un 14 août à Autun

14/08/2017

Naissance de Charles Naudin (1815)

Charles Victor Naudin est né le 14 août 1815 à Autun. Il est le fils de Michel Naudin, instituteur domicilié au Faubourg Saint-Jean, et de Françoise Deroche. Il est l'un des précurseurs de la génétique.

Après des études à Bailleul-sur-Thérain (1828), puis à Limoux, il est diplomé de l'Université de Montpellier en 1837. En 1842, il obtient son doctorat en biologie et enseigne jusqu 'en 1846, en particulier au lycée Chaptal où il est professeur de zoologie. Il se marie en 1860. Mais une maladie neurologique le rend sourd.

Il rejoint alors l' herbularius du Muséum national d' histoire naturelle et collabore avec Auguste de Saint-Hilaire . Il introduira en France les premières graines du plus gros des palmiers, le jubaea chilensis. Il entre à l'Académie des sciences en 1863 où il succède à Horace Bénédict Alfred Moquin-Tandon.

En 1869, il avait organisé un jardin expérimental à Collioure.

En 1878, il est nommé directeur du jardin botanique de la villa Thuret d'Antibes, mais perd la vue. Malgré son état de santé, il dirige des travaux sur l'hybridation et l'acclimatation des plantes en vue de l'obtention de nouvelles espèces. Il étudiera l'hérédité, la flore du Brésil et décrira une vingtaine de sortes de potirons.

Son ouvrage majeur, « Mémoire sur les hybrides du règne végétal » , lui permit d' obtenir le grand prix de botanique de l'Institut en 1862.

Mais est également l'auteur de très nombreuses publications, telles que :

-Etude sur la végétation des solanées (1842)

  • Flore et jardins de l'Europe (1860)

  • Remarque sur la destruction des plantes indigènes du Brésil (1865)

  • Manuel de l'amateur des jardins, traité général d'horticulture (1866)

  • Les plantes à feuillage coloré (1880)

  • Mémoire sur les eucalyptus (1883)

L'étude des phénomènes héréditaires est connue sous le nom de naudinisme. Il s'intéresse à la systématique des plantes, notamment des courges. Il publiera aussi une série de mémoires traitant de l'espèce, des influences cosmiques et de nombreux articles dans la Revue horticole . Il aura collaboré à divers traités et recueils d' agriculture et d' horticulture . 

Son « Manuel de l'acclimateur » est une référence pour les acclimateurs de la Côte d'Azur au XIX e siècle. Il est considéré comme l'un des précurseurs de la génétique moderne. 

Charles Naudin est mort à Antibes, le 19 mars 1899.