Un 16 mai.

16/05/2017

Décès de Jean-Hector de Faÿ de la Tour Maubourg (1764)

Marquis, maréchal de France et industriel, fondateur des forges, Jean-Hector de Faÿ de la Tour Maubourg est décédé à Gueugnon le 16 mai 1764.

Fils de Jacques de Faÿ de la Tour Maubourg et d' Eléonore de Dyo de Montperroux, il naquit au château de la Garde, en Haute-Loire le 13 mars 1678.

Il participe aux campagnes de la guerre de Succession d'Espagne, à la soumission de Majorque. Inspecteur général de l'infanterie en 1718 puis lieutenant général en 1738. Il est employé à l'armée des Flandres sous les ordres du maréchal de Noailles, puis à l'armée du Rhin sous les ordres du prince de Conti. 

Il se distingue aux batailles de Ramillies, de Rocourt où il est blessé. 

Il garde la personne du Roi Louis XV à la bataille de Lauffeld. 

Il commande en 1747 la Flandre hollandaise. Chevalier des Ordres du Roi en 1748, il est gouverneur de Saint-Malo jusqu'en 1754. Il est élevé à la dignité de maréchal de France en 1757.

Industriel

Par héritage de sa mère, Eléonore de Dyo-Montpeyroux, il est seigneur de Clessy et d'une partie de la ville de Gueugnon. 

Les lieux étant propices par la présence de forêts (combustible) et d'une rivière, il y fonde en 1721 les Forges de Villefay. Les travaux d'installation, commencés en 1719 se prolongent jusqu'en 1740. Les forges occupent différents corps de métiers aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. L'usine comprend deux haut-fourneaux et trois feux de forges et produit environ 1 000 tonnes par an.

À la mort du maréchal de la Tour Maubourg, les forges passent dans la famille du comte De Barbançon. Elles sont revendues à un conseiller de Louis XVI puis à Pierre Joseph Championnet en 1845. Les Forges de Gueugnon ont fait la renommée de la ville, au niveau national et international.

Trois mariages

Il épousa, le 14 juillet 1709 à Paris, Marie-Anne-Thérèse de La Vieuville. Elle mourut au château de La Garde le 19 septembre 1714, sans enfants.

Il se remaria en janvier 1716 avec Marie-Suzanne Bazin de Bezons. De ce mariage, il eut deux filles. Marie-Suzanne mourut le 20 juin 1726 à Paris.

Jean Hector de Fay épousa, en troisièmes noces, Agnès-Madelaine de  Trudaine, en août 1731. Ils eurent une fille.

Décès

Tous les ouvrages concernant le maréchal de Maubourg citent son décès à Paris. Or, cette affirmation est fausse. Dans le registre paroissial de Gueugnon, on peut lire : "Le 17e jour du mois de mai de l'année 1764 a été inhumé dans la chapelle du côté de l'épître, à l'âge d'environ 82 ans (86 en réalité), ayant reçu pendant le cours de la maladie les sacrements de pénitence et d'extrême onction, très haut et très puissant seigneur messire Jean Hector de Fay La Tour Maubourg, chevalier commandeur des ordres du roy, maréchal de France, gouverneur de St-Malo, seigneur des terres de Maubourg, Clessy, Chassy, Essanlés et autres lieux, décédé le jour d'hier, en présence de soussignés avec moy messieurs les curés du voisinage et presque toute la paroisse ont assisté à la cérémonie, de Sr Pierre Leroux greffier de la connétablie secrétaire dudict seigneur, de Sr Etienne François Chappuis avocat en parlement demeurant à Chracolles juge des terres dudit sgr, qui se sont soussigné avec moy, Renardet curé sgr de Gueugnon".