Un 15 juillet

15/07/2017

Naissance de l'Académie du Morvan (1967).

En 1967, plusieurs Morvandiaux, amis de la culture, de la recherche et du patrimoine régional, pensèrent qu'il serait bon de fonder une société savante œuvrant pour la préservation, le développement et la transmission de la culture morvandelle. 

Cette société serait orientée vers l'action destinée à augmenter le prestige du Morvan, à lui donner une âme, en inventoriant et utilisant toutes les ressources, spirituelles, intellectuelles, artistiques et économiques, afin d'étudier et de vulgariser tout ce qui touche à l'archéologie, l'histoire, les lettres, les arts, le folklore, etc. et prendre des contacts populaires par la presse, les cahiers, almanachs, réceptions, conférences, concours, prix et en collaboration fraternelle de tous les groupements existants.

L'académie du Morvan est une association loi de 1901, fondée 15 juillet 1967, à l'initiative de Joseph Pasquet, ancien professeur et écrivain régionaliste, avec l'aide de François Mitterrand, alors député-maire de la commune, et Henri Perruchot, critique d'art, auteur de nombreux ouvrages.

Les membres fondateurs les plus connus sont le professeur de droit Jules Basdevant, l'ancien maire Léon Bondoux, le linguiste Claude Régnier, le peintre Jacques Thévenet, l'universitaire Jean Chatelain, l'historienne Régine Pernoud, le docteur Lucien Olivier, Joseph Pasquet.....

La direction est composée du président Henri Desbruères et des vice-présidents, le linguiste Claude Régnier et le peintre Jacques Thévenet.

L'exécutif de la chancellerie se compose entre autres du chancelier perpétuel, Joseph Pasquet, le vice-amiral Denis de Bourgoing, le trésorier Louis Gallois et l'archiviste Marcel Vigreux.

Des commissions de travail sont définies en fonction des thèmes d'études : histoire, économie, archéologie (préhistoire), archéologie (monuments), littérature, géographie, géologie, eaux et forêts, agriculture, flore et faune, folklore, parler morvandeau, monographies de communes, tourisme.

Un bulletin est publié, ainsi que des ouvrages édités. Puis vint le temps des sorties culturelles, une, puis deux par an, dans un des quatre départements bourguignons. L'académie participe financièrement et est représenté au jury de prix littéraires.

Elle entretient des relations importantes avec la direction du parc naturel régional du Morvan, les assemblées régionales et départementales, ainsi qu'avec différentes sociétés savantes.

L'académie a aujourd'hui son siège social place Gudin à Château-Chinon. Elle fait partie de l'Association bourguignonne des sociétés savantes.