Un 13 avril.

13/04/2017

Naissance des Guerreaux (1869)

Le 13 avril 1869, le corps législatif adoptait un projet de loi qui allait distraire des territoires des communes de Saint-Agnan, La Motte-Saint-Jean et Neuvy, pour en former une nouvelle: Les Guerreaux. Celle-ci reçoit en particulier le Morillon qui était le nom d'une ancienne commune rattachée à La Motte et à Neuvy en 1795.

Le Sénat ne s'y étant pas opposé le 26 avril, Napoléon III signa donc un décret impérial le 5 mai, officialisant cette loi avec parution au Journal Officiel.

La population des Guerreaux était alors d'environ 750 habitants sur une superficie de 2001 hectares.

Le premier mariage inscrit sur le tout nouveau régistre municipal des Guerreaux, fut celui de Jean Givaudant, cultivateur né au hameau des Guerreaux alors situé sur la commune de Saint-Agnan, et d' Antoinette Renaud, née à Villard.

La première naissance déclarée fut celle de Benoîte Bouiller, dont la famille demeurait aux Merles.

Le premier décès fut celui de Gilbert Givaudant, 74 ans, de Villard.

Le maire qui inscrivit ces premiers actes était Jean-Marie Larose.