J'ai testé pour vous : Le Festival Saint Rock (La Clayette)

18/07/2017

Deuxième et dernier volet :
Une soirée "Têtes d'affiche" qui valait le détour !

Le vendredi soir s'était terminé par une ambiance électro-pop.

(cliquez ici pour voir le résumé de la soirée du vendredi)

Les festivaliers ont repris le chemin des tentes vers 2h00 du matin, avec un brin de folie amicale. Mon petit groupe d'amis et moi-même étions un peu "les papis" puisque la moyenne d'âge sur le camping était d'une vingtaine d'années.

Samedi matin, les organisateurs nous ont offert le petit déjeuner, avec gâteaux maison, café, jus de fruits, le tout servi avec sourire, malgré la courte nuit.


On nous a ensuite exposé l'ensemble des activités qui s'offraient à nous pour la journée, sur un panneau illustré par une bénévole : Alix. Notre mission du soir serait donc de retrouver Alix (avec les tous petits indices que l'on nous avait donnés : une fille jeune et brune... sur des centaines de bénévoles, ça allait être facile ! ) et de la féliciter.

Nous avons ensuite pris le chemin des douches, quelques centaines de mètres plus bas, au stade de foot de La Clayette... La douche froide, ça réveille !

Après un petit pique-nique, nous avons joué aux jeux de bois mis à notre disposition. J'ai découvert le Mölkky, un jeu finlandais, qui se compose de 12 morceaux de bois numérotés et dont le but est de marquer exactement 50 points. J'ai découvert par la même occasion que je n'avais aucune adresse et que je pouvais être une très mauvaise joueuse quand je sentais la défaite arriver !


Vers 18h00, les portes du festival se sont ouvertes. Notre première question a été : qui a gagné le tremplin de la veille?

Et bien, c'est le groupe Caesaria qui a remporté la victoire et que nous retrouverons l'an prochain. Les Running Tree les suivaient de peu. Ils avaient sans doute eu la malchance de passer les premiers et donc, de jouer devant un public moins nombreux.


Nous avons pris nos "Rocks", la monnaie du festival, nous avons commandé nos boissons et nos repas au snack ou à l'atelier de Babette, qui proposait des menus 100% végan, puis nous avons été nous installer sur la pelouse (en essayant de trouver un peu d'ombre) pour apprécier le spectacle.

Le premier groupe à ouvrir le "bal" était Nazca.

Ce groupe Lyonnais, créé en 2012, est composé de quatre membres, deux garçons (guitare et cajon) et deux filles (clavier et voix) dont les voix, de la contre basse à la soprane, s'harmonisent à merveille. Ils nous ont proposé un mélange de pop, de folk et d'indie, parfois de l'acoustique, en a capella, avec une belle présence scénique.

A la suite de leur prestation, ils se sont prêtés au jeu des photos et dédicaces.

Vous pourrez les retrouver à Cluny, au festival "Garçon la note !" , le 27 juillet, ou bien à Langres au Festival du Chien à Plumes, le 5 Août, partageant la scène avec le chanteur Vianney.

http://musicnazca.com/

https://www.facebook.com/musicnazca/


Le deuxième groupe, c'est mon coup de coeur... un vrai, un gros coup de coeur : les Part-Time Friends.

J'avais repéré Pauline au milieu de la foule pendant la prestation de Nazca, parce qu'elle portait une robe homard qui m'a tout de suite plu (et qui, selon mes "amis" présents, aurait collé à ravir avec la couleur de ma peau fortement rougie par les coups de soleil de l'après midi...).

Part-time Friends, on connait tous. C'est la musique de la publicité pour la Citroën C3, où le monsieur il prend des photos avec sa voiture pour demander en mariage sa chérie : 

Part-time Friends, c'est de l'humour, de la complicité, des tranches de vie et de rire entre chaque morceau, de la générosité dans l'interprétation, des mélodies qui font danser, qui donnent parfois des frissons d'émotion... C'est un mélange de pop, folk, d'anglais, de français... On en redemande encore !

Part-Time Friends, c'est Pauline et Florent, c'est la Corse et Aix-en-Provence en région parisienne, c'est la simplicité, l'accessibilité et le partage... Bref, vous l'aurez compris, j'ai a-do-ré !

https://www.facebook.com/theparttimefriends/

http://parttimefriends.tumblr.com/

Pour nous remettre de ces émotions (et surtout pour me faire taire parce qu'ils en avaient assez de m'entendre dire que c'était trop bien trop bien trooooop biiiieeeeeen!!!!), on est allé manger une crêpe au chocolat au snack, et par chance, c'est Alix qui nous a servi ! Mission accomplie!

De retour sur la pelouse, c'est Bel Plaine qui avait pris place sur scène.

Antoine et Morgan, accompagnés de trois musiciens, ont offert au public des mélodies pop-indie qui restent bien en tête. Ce groupe qui commence à percer sur les radios s'était fait connaître par son titre "LifeBoat" 


Le quatrième artiste à monter sur scène, était Peter Peter.

Venu de Montréal, il a proposé un panel de chansons électro-pop, en français (et c'est assez important de le souligner, car, c'est l'unique groupe de la soirée à n'avoir chanté qu'en français ! )

https://www.facebook.com/peterpeteroffcl/

http://www.peterpeter.ca


L'an passé, les gagnants du tremplin étaient les membres du groupe Yeast. C'est pourquoi ils étaient conviés ce samedi soir en "têtes d'affiche". Et quand on voit ces jeunes Lyonnais sur scène, on comprend pourquoi ils ont été plébiscités par le public. Généreux dans l'énergie et le dynamisme qu'ils dégagent, leurs mélodies aux sonorités pop rock rappellent un peu les groupes tels que U2.

Et puis, ils ont fait de belles premières parties ! Broken Back, Shake Shake Go, Jain et Talisco, qui justement, clôturait le festival Saint Rock de cette année.

https://www.facebook.com/Yeastofficial/

https://yeastofficial.bandcamp.com/

(Bien que le groupe ait été mitraillé de photos, je n'en ai trouvé aucunes d'exploitables ! Je m'en excuse platement...)

Talisco aussi, tout le monde connaît ! Publicités de Bouygues Télécom (The Keys), de Balsamik.fr (Your Wishes), ce son électro pop qui vous reste bien en tête !

Jérôme (de son vrai prénom) a commencé à écrire très tôt de la musique, mais il a débuté le chant il y a moins de 5 ans. Originaire de Bordeaux, il a vécu au Canada et en Espagne avant de s'installer à Paris.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a emporté un vif succès à cette huitième édition du festival Saint Rock.

http://www.taliscomusic.com/

https://www.facebook.com/taliscomusic/


Grâce à mon petit pass VIP, j'ai pu avoir accès à la zone "VIP" où l'on pouvait rencontrer les partenaires du festival, ainsi que Mme Corneloup, députée de Saône et Loire ou encore M. Gordat, conseiller départemental.

Les bénévoles qui s'y trouvaient m'ont alors confié qu'il leur fallait au moins 700 entrées pour cette soirée afin de "rentrer dans leurs frais" (car on imagine bien que ce genre de festival doit coûter un bras, une jambe et quelques yeux...). Et c'est avec un soulagement que j'ai appris à mon départ qu'un millier de personnes avait foulé la pelouse, route de Gibles, ce samedi soir (450 la veille).

Ce festival est un vrai coup de coeur pour moi. Ces jeunes se donnent à 100% pour offrir à La Clayette et aux festivaliers un programme de qualité, un accueil à la fois chaleureux, convivial et familial, le tout bénévolement. C'est un travail de longue haleine que de dénicher les groupes de musique, démarcher les partenaires, prendre des risques quant à la programmation.

On ne peut qu'être admiratif devant tant d'investissement.

Si vous avez envie de vivre un vrai moment de partage, les jeunes recherchent des bénévoles, n'hésitez pas à les contacter : http://www.saintrock.eu/

Quant à moi, je leur dis "à l'année prochaine !", parce que, quel que soit le programme qu'ils proposeront, je le sais d'avance, je ne serai pas déçue.

Pour plus de photos du samedi soir, cliquez ici.